Ce blog est pour tous les amoureux de One Piece

Mihawk, Œil de Faucon

Mihawk, oeil de faucon

Suivez Road to laughtale sur meta (facebook) et ne manquez aucune information sur One Piece

Mihawk, alias l’Œil de Faucon, premier des Corsaires à entrer en scène, a maintenu son rang jusqu’à leur dissolution. Il occupe désormais un siège prestigieux au sein de la Cross Guild, aux côtés des notables Crocodile et Baggy.

Détenteur du titre suprême de « Plus grand escrimeur du monde », Mihawk a été le mentor de Zoro Roronoa, sculptant son art durant deux ans d’entraînement rigoureux. Autrefois craint comme le « chasseur de soldats », sa réputation n’a jamais faibli.

En tant qu’antagoniste clé de l’Arc Baratie et force majeure de l’Arc Marineford, Mihawk a combattu aux côtés de la Marine, faisant trembler l’arène avec chaque coup de sa lame inégalée, aux côtés d’autres figures imposantes des Shichibukai.

Son caractère : 

Œil-de-Faucon, surnom de la légende de One Piece, incarne l’apogée de la sérénité et de l’impassibilité. 

Rien ne semble l’ébranler; son visage reste de marbre, même face aux surprises les plus inattendues. Le sourire lui est étranger, et son rire, capturé seulement deux fois, reste un mystère.

Sa réaction stoïque face aux révélations sur Luffy ou aux défis des épéistes montre sa maîtrise de soi. Sa posture terrienne contraste avec les épéistes plus extravagants de la série.

Sa reconnaissance du talent est sans pareil. Mihawk voit en Zoro un futur grand et attend patiemment sa montée. Avec une assurance inébranlable, il se maintient au sommet, fier de son titre du meilleur épéiste du monde.

Son honneur d’épéiste brille, respectant le code et allant jusqu’à former Zoro, reconnaissant son sacrifice pour Luffy. Mihawk, sûr de lui, invite ouvertement le défi, tout en préservant l’intégrité de son art.

Malgré son titre redouté de Grand Corsaire, Mihawk choisit ses combats, souvent par caprice ou ennui. Son attaque contre Don Krieg pourrait découler d’une sieste interrompue, démontrant son indifférence. Curieux et calculateur, il jauge ses adversaires, comme l’indique son duel avec Barbe Blanche ou Luffy, pour mesurer leur vaillance.

Mihawk, bien que distant, n’est pas dénué de brutalité, comme le montre son impatience envers les pleurs de Perona. Pourtant, sous cette carapace, il abrite une générosité discrète, aidant Zoro et Perona, partageant des informations, offrant de l’aide.

Sa prévoyance lui fait même protéger Perona face aux dangers imminents. Ces actions révèlent sa capacité à la compassion.

Isolé, Mihawk n’en est pas moins sociable, partageant son espace avec des figures telles que Shanks et Perona. Surprenant pour un guerrier, son intérêt pour l’agriculture montre une facette pacifique, réhabilitant les terres de Kuraigana et initiant les Humandrakes au travail de la terre.

En tant que mentor, sa rigueur transparaît, interdisant l’alcool à Zoro jusqu’à ce qu’il maîtrise parfaitement le Haki.

Ce n’est pas la cruauté ou l’ambition qui le définissent, mais un calme olympien et un code d’honneur qui tranchent avec les tumultes du monde de la piraterie. Mihawk reste une énigme, un géant parmi les épéistes, éveillant curiosité et respect dans le cœur des fans de One Piece.

Ses relations : 

Alliés Puissants : 

Baggy le Clown — L’Improbable Empereur 

Le légendaire épéiste, Mihawk, perce à jour Baggy le Clown. Le jugeant pleutre et plaintif, Mihawk décoche une flèche acérée d’ironie. Imaginez Baggy, cet « Empereur » malgré lui, implorant le pardon pour sa gloire fortuite — une scène digne des plus grands vaudevilles! Pour Mihawk, si Baggy persiste, il deviendra l’exemple même de ce qu’un pirate ne doit pas être. 

Fans de One Piece, on ne peut s’empêcher de rire. Baggy, Empereur? Quel twist!

Crocodile — L’Alliance Tactique 

Les vagues de Marineford ont été témoins de l’affrontement éclair entre Mihawk et Crocodile. Mais le vent tourne, et voilà Crocodile qui tend la main vers son ancien adversaire. 

Cross Guild, la nouvelle force du monde pirate, se dote ainsi d’un atout de taille avec Mihawk. Leurs interactions demeurent nimbées de mystère, mais leur collaboration s’annonce redoutable. 

Chapeau, Oda! Les fans, prêts à débattre, scrutent chaque détail pour déceler les subtilités de cette alliance.

Ses amis : 

Shanks, un statut spécial : 

Autrefois, Mihawk a navigué sur tous les océans, croisant le fer avec Shanks à maintes reprises. On racontait que leurs affrontements faisaient écho dans toute la Grand Line. 

Cependant, il a cessé de rechercher le duel contre un Shanks désormais unijambiste. 

L’amitié improbable entre Mihawk et Shanks s’est épanouie, transcendée par leur respect mutuel, en dépit de leurs tempéraments diamétralement opposés. 

Mihawk tient Shanks en haute estime, au point de s’excuser auprès de lui avant de prévenir qu’il n’aurait aucune retenue contre Luffy, lançant son attaque la plus dévastatrice à Marineford. L’intervention de Shanks a signé le retrait de Mihawk, affirmant que son engagement à la guerre contre Barbe Blanche ne s’étendait pas à un combat contre Le Roux, dépassant les termes de leur accord initial.

Zoro, l’apprenti : 

Lors de leur confrontation initiale dans East Blue, Zoro a capté l’attention de Mihawk par sa ténacité, son audace et son code d’honneur. 

Vaincu mais non sans impressionner, Mihawk l’a encouragé à viser plus haut, anticipant leur futur affrontement.

Post-Marineford, Mihawk a été pris de court en retrouvant Zoro sur son territoire. Face à la requête de Zoro, s’agenouillant pour quémander son enseignement, Mihawk a d’abord montré du mépris, le jugeant indigne d’un sabreur. 

Pourtant, touché par le sacrifice de sa fierté pour Luffy, il s’est résolu à le former.

Perona:

Quant à Perona, elle s’est imposée dans le domaine de Mihawk sur Kuraigana sans y être conviée. Malgré cela, Mihawk ne l’a jamais renvoyée.

Suite à l’ellipse, ces créatures se sont jointes à Mihawk et Perona pour labourer les champs.

Ses ennemis : 

La marine + gouvernement mondial : 

La Marine et le Gouvernement Mondial deviennent des ennemis de Dracule Mihawk principalement à cause de la dissolution de l’ordre des Sept Grands Corsaires (Shichibukai), dont il faisait partie. Voici pourquoi cette dissolution met Mihawk en opposition avec ces entités :

Fin du système Shichibukai : 

Pendant la Rêverie, un conseil composé de rois du monde entier, le système des Shichibukai est aboli. Cela fait suite à de nombreuses controverses et trahisons de la part de certains Corsaires, qui ont exploité ce statut pour commettre des crimes impunément.

Perte de statut protégé : 

En tant que Shichibukai, Mihawk bénéficiait d’une immunité diplomatique. Il pouvait naviguer librement sans être inquiété par la Marine ou le Gouvernement Mondial, tant qu’il respectait certaines conditions. Avec la fin de ce système, cette protection n’existe plus, faisant de lui un pirate libre comme les autres aux yeux de la loi.

Cible pour la Marine : 

Après la dissolution des Shichibukai, la Marine a reçu l’ordre d’arrêter tous les anciens membres. Cela signifie que Mihawk, comme les autres, est devenu une cible pour la Marine. Dans le chapitre 956 de « One Piece », on voit que des forces sont envoyées pour le capturer.

Formation de la Cross Guild : 

En réponse à cette nouvelle vulnérabilité, Mihawk s’est allié à d’autres anciens Shichibukai, formant une organisation nommée Cross Guild. Ce mouvement stratégique positionne Mihawk et ses alliés contre la Marine et le Gouvernement Mondial, leur fournissant non seulement un soutien mutuel mais aussi un nouveau pouvoir à contester.

La puissance de Mihawk : 

Souverain des lames, Mihawk trône au sommet. 

Zeff le consacre comme l’épéiste sans égal. Sa lame tranche l’acier, un fait indéniable face à Daz Bones. Une vague gelée immense, scindée net par son épée. 

Des duels légendaires se dessinent. 

Shanks et Vista, dignes adversaires d’hier. Zoro, l’espoir de demain. Depuis la perte du bras de Shanks, Mihawk aspire à de nouveaux sommets. Œil de Faucon, son titre, est synonyme de précision diabolique. Luffy en mouvement rapide ? Repéré sans faille, même en plein duel contre Vista.

Agilité et réflexes définissent son art. 

Sa grande épée, maniée avec aisance. Sans elle, ses mains demeurent une force brute.

Arsenal secret, Kogatana dissimulé. 

Un simple couteau pour certains, mais dans ses mains, une fin certaine pour l’adversaire.

Kokuto Yoru – La Lame Nocturne de Mihawk

L’épée qui domine la nuit, Kokuto Yoru. 

Une présence aussi imposante que l’obscurité elle-même. Parmi les Saijo Ô Wazamono, elle est la reine incontestée.

Son tranchant est une légende vivante. 

Un crucifix noir géant, emblème de Mihawk. Seuls les adversaires les plus valeureux en sentent la morsure.

Plus qu’une arme, un symbole de pouvoir

Son ombre seule intimide, son éclat tranche le destin. Yoru n’est pas seulement une épée; c’est une extension de la volonté de Mihawk.

Haki : 

Mihawk est capable d’utiliser le haki de l’observation et le haki de l’armement. 

Il paraît possible aussi qu’il soit un utilisateur de haki des rois.

Picture of God D. Steees

God D. Steees

Je suis fan de One Piece. Ma passion pour les aventures en haute mer est aussi solide qu'une ancre de navire et j'aime plus que tout écrire sur mon manga préféré. Alors hissez le pavillon noir et prenez le large avec moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en lien

gorosei
Progression 80%