Ce blog est pour tous les amoureux de One Piece

Rob Lucci

Rob Lucci

Suivez Road to laughtale sur meta (facebook) et ne manquez aucune information sur One Piece

Rob Lucci, ce nom évoque des frissons chez tout fan de One Piece, non ? Dès sa première apparition en tant que charpentier mystérieux de la Galley-La Company, ce gars a capté notre attention. Et croyez-moi, il n’a pas déçu. Principal méchant de l’Arc Water Seven, Lucci s’est imposé comme un adversaire coriace et calculateur.

Mais attendez, il y a plus. Dans l’Arc Enies Lobby, il revient en force comme le second bad guy, prouvant que sa ruse et sa puissance ne sont pas à sous-estimer. Je parie que vous vous en souvenez !

Après l’ellipse, la saga de Lucci prend un tournant inattendu. Il rejoint le CP-AIGIS0. Eh oui, notre homme est toujours dans le coup.

Dans l’arc Egghead, il apparaît comme le quatrième antagoniste, juste après des pointures comme York, le doyen Saturne, et l’amiral Kizaru. Chapeau, Lucci, pour ta persistance et ton impact indéniable dans le monde de One Piece.

Son look : 

Rob Lucci, grand, mince, musclé – ce mec est la définition même de la virilité dans One Piece. 

Vous avez vu ses sourcils arqués ? Et cette barbe atypique ? C’est du pur style. Les cheveux noirs, ondulés, parfois en ponytail, il a vraiment tout pour plaire. 

Et les tatouages ? Deux rectangles barrés sur chaque bras, un symbole qui claque.

Mais parlons de son look. 

Les femmes de Water 7 et Gatherine d’Enies Lobby le trouvent carrément canon. 

Pas étonnant, non ? En infiltration chez Galley-La, il portait ce chapeau haut-de-forme, un look de dandy avec un pantalon brun, des bretelles oranges, un débardeur blanc, et ces chaussures bicolores. Perfection.

Et ce masque de taureau lorsqu’il a pris d’assaut le manoir d’Icebarg ? Ou ce petit masque métallique quand il s’est frotté à la Franky Family ? Chaque détail compte. 

Sans oublier le manteau à fourrure vert offert par Corgi, un détail de pur swag.

Le Fruit du Démon Zoan, version léopard, lui donne cette capacité de métamorphose incroyable. Un léopard ou un hybride homme-léopard, ça c’est du pouvoir. Même enfant, avec son fidèle pigeon et son tee-shirt « Paix », Lucci avait déjà ce truc en plus.

Rappelez-vous, après Enies Lobby : chemise léopard, veste noire, bandages. Un guerrier, un survivant. 

Et post-ellipse ? Barbe pendulaire, costume blanc CP0, rose ou médaille sur la poitrine – l’élégance personnifiée.

Rob Lucci, ce n’est pas juste un personnage, c’est une icône de style dans le monde de One Piece. Un personnage à suivre, pour sûr.

Sa puissance : 

Lucci, ce monstre de CP9, a toujours son fidèle Hattori à ses côtés. Imaginez ça : le seul moment où cet oiseau s’écarte, c’est quand Lucci déchaîne l’enfer.

J’ai une image en tête : Lucci, infiltrant la base de Franky, montrant une photo à Hattori. Scène de dingue, non ?

À 13 ans, il était déjà une bête surhumaine. 

Sa première mission ? Un carnage. 500 soldats down, cinq boulets de canon encaissés. On l’appelle « l’exécuteur le plus cruel ». Même les vice-amiraux flippent. 

Un Buster Call ? Pour Lucci, c’est un jeu d’enfant.

Légende vivante, craint par tous, Lucci, c’est la puissance incarnée. Son premier round avec Luffy ? Un spectacle. 

Zoro ? Balayé comme une poussière. 

Et les Vice-Amiraux ? Ils préfèrent démolir des bâtiments plutôt que de s’en mêler. 

Lucci, c’est plus qu’un combattant, c’est un stratège. Son analyse de la technique de Luffy ? Brillante. Et son endurance ? À toute épreuve.

Le combat final contre Luffy ? Un duel de titans. Lucci, inébranlable, forçant Luffy à se dépasser. Et cette force ? 4000 Douriki. 400 fois plus qu’un simple soldat. Un chiffre qui donne le vertige, non ?

Son fruit du démon : 

Rob Lucci, un nom qui fait frémir dans l’univers de One Piece.

Son Fruit du Démon, le Neko Neko no Mi, modèle Léopard, c’est du lourd.

On parle d’une transformation en léopard ou en un hybride homme-léopard, boostant ses capacités physiques à un niveau stratosphérique. Rappelez-vous la première fois qu’il s’est transformé contre Zoro et Luffy – c’était du carnage pur et simple.

Mais, et c’est là que ça devient intéressant, même un monstre comme Lucci a dû sortir les griffes contre le Gear 2 de Luffy.

On a vu ses techniques se transformer, devenir plus tranchantes, plus rapides.

Son « Index Gun« , une vraie balle de fusil.

Son « Shigan Madara« , c’est de l’art martial pur.

Et ne parlons même pas de son « Pied Ouragan » version améliorée, le « Rankyaku Gaicho« , capable de découper un bâtiment de guerre. C’est du jamais vu!

Mais Lucci, il n’est pas du genre à abuser de sa forme animale. Une seule fois, il a mordu Luffy à l’épaule sous cette forme. Astuce tactique ou fierté de combattant? On ne sait pas.

Ce qu’on sait, c’est que sa capacité Résurrection lui permet de jouer sur sa masse musculaire, devenant plus rapide, mais aussi un poil moins puissant en forme hybride.

Le clou du spectacle? Sa queue de léopard. Non seulement c’est stylé, mais il s’en sert pour immobiliser son ennemi. Un mouvement décisif contre Luffy, pour tenter d’éviter son 3e Rokugan. Lucci, un combattant hors norme qui repousse les limites. Chapeau l’artiste!

Les 6 pouvoirs : 

Rob Lucci, c’est pas un amateur. Maîtrisant les Six Pouvoirs, il dépasse même le niveau de l’art ultime. 

Son « Ultime Attaque: Tir des Six Pouvoirs » ? Un monstre ! Imagine une vague d’énergie, plus forte qu’un « reject-dial » de Skypiea. Il l’envoie avec ses deux poings, une vraie démo de puissance.

Techniques ? Lucci en a un arsenal. 

Prenez « Kamisori« : un mix de vitesse et d’attaque, laissant derrière lui une traînée noire. Dans « One Piece: Pirate Warriors 3 », cette technique est fatale. 

Puis, « Rankyaku Hyoubi » et « Gaichou« : des attaques tranchantes, une forme d’oiseau de proie, capable de fendre l’acier. Impressionnant, non ?

Lucci a aussi des versions multiples de « Shigan« . 

« Ouren« , une rafale d’Index Guns, ou encore « Tobu Shigan Bachi« , une version à distance, capable de percer même Luffy. 

Et « Hibachi« , où son ongle s’enflamme, transformant l’attaque en boule de feu.

Et ce n’est pas tout. « Tekkai Utsugi« , une contre-attaque qui renvoie le choc à l’ennemi. 

Et la fameuse « Rokushiki Ogi: Rokuogan« , une technique interne, sans douleur pour l’utilisateur mais dévastatrice pour l’adversaire.

Pour les fans, « Sai Dai Ring: Rokuogan » dans sa forme hybride est à couper le souffle. Une onde de choc capable de briser la roche.

Enfin, « Seimei Kikan: Kami-e Bushin« , une transformation en léopard, booste sa vitesse et son agilité. « Kaijo » lui permet de reprendre sa forme normale. 

C’est ça, Rob Lucci: un combattant hors norme, avec des techniques qui laissent sans voix. Fans de One Piece, avouez-le, c’est du lourd !

Son haki : 

Rob Lucci, l’as du Haki de l’Armement, est une figure incontournable pour nous, fans de One Piece. Ce gars, c’est une légende vivante.

On l’a vu déployer ce pouvoir dans des épisodes hors-série, mais c’est dans le Film Gold que ça devient sérieux. Imaginez le choc: son poing contre celui de Sabo. Un moment gravé dans nos mémoires!

Mais c’est sur l’île d’Egg Head que ça prend une autre dimension. Là, face à Luffy, il utilise ce Haki d’une manière canonique. Les rochers volent, et Lucci? Il les brise comme si ce n’était rien.

C’est ce genre de moment qui nous fait vibrer, nous, les fans.

Sa personnalité : 

Rob Lucci, le charpentier silencieux de Water 7, un maître de la ventriloquie, ne parlait que par l’intermédiaire de son pigeon Hattori. Un espion redoutable, son mutisme cachait un génie tactique et une brutalité inégalée. Sa véritable nature ne se révèle qu’après que son identité soit découverte.

À Water Seven, Lucci jouait les moralisateurs avec Pauly, accro aux jeux d’argent. Leur rivalité masquait la profondeur stratégique de Lucci, qui, malgré son calme, cachait un esprit aiguisé, même en tant qu’espion. Sa politesse contrastait avec son absence de vices apparents.

Au chapitre 1017, Who’s Who révèle le génie de Lucci au sein du gouvernement. Doué physiquement et intellectuellement, il convainc facilement Kaku et Kalifa d’utiliser leurs fruits du démon. Dès 13 ans, il maîtrisait le Rokushiki et a rapidement compris le Gear 2 de Luffy, anticipant même ses conséquences sur sa durée de vie.

Lucci, d’une loyauté sans faille, reste sérieux, même face aux félicitations du gouvernement. Il refuse de célébrer trop tôt, rappelant à l’ordre ceux qui se réjouissent prématurément. Son approche rigide et sa vision de la justice font de lui un pilier effrayant pour ses ennemis et alliés.

Sa cruauté, notamment envers ses subordonnés, est légendaire. Lucci estime que la faiblesse est un crime, justifiant l’exécution de soldats vaincus. Son tempérament sadique transparaît dans ses interactions, manipulant cruellement les émotions de ses adversaires pour atteindre ses objectifs.

Transformé en léopard, Lucci intimide même son supérieur, Spandam, cherchant uniquement à exercer son droit de tuer sans conséquences. Il ne partage pas les idéaux de Spandam, considérant sa faiblesse et son manque de courage, mais respecte la hiérarchie tant que cela sert ses intérêts.

Lucci ne cache pas son mépris, même envers ses collègues. Il utilise des informations personnelles pour blesser, comme il l’a fait avec Jabura, révélant sa compréhension aiguë des dynamiques personnelles et des faiblesses humaines.

Sa première apparition à Dressrosa montre sa frustration face à l’échec de récupérer une liste importante, révélant sa capacité à gérer les échecs avec pragmatisme. Il démontre également une subtile rébellion contre les ordres de Spandam, permettant à Luffy de progresser.

Malgré son apparence froide, Lucci montre une loyauté envers ses collègues, partageant un passé commun à Guanhao sur Grand Line. Sa capacité à exprimer une forme de sympathie, particulièrement lorsqu’il protège les innocents à Saint Poplar, révèle une complexité dans son caractère.

Lucci, un personnage complexe, allie une brutalité impitoyable à un sens aigu de la stratégie et une loyauté inébranlable, contrastant avec son apparente indifférence émotionnelle.

Ses relations : 

Amis/alliés : 

Rob Lucci, le poids lourd du CP9, c’est le gars qu’on adore détester. Les fans de One Piece, vous savez de quoi je parle. Avec les agents du CP9, c’est un mélange de respect et de tension. Surtout avec Jabura – leur relation, c’est électrique, toujours sur le fil.

Lucci, c’est le boss du CP9, reconnu même par Spandam. Sa froideur? Légendaire. Il écrase les faibles, comme Nero. Aucune pitié. Et ses collègues? Ils le respectent, même s’il ne leur rend pas. Après le désastre d’Enies Lobby, ils ont tous mis la main à la poche pour ses soins. Ça, c’est du dévouement.

  • Kaku et Lucci, c’est une autre histoire. Cinq ans à Water 7, côte à côte. Deux as dans la manche du CP9. Ils ont gagné la confiance des charpentiers, respectés par tous. Kaku, toujours là pour Lucci, même après leur transition au CP0.
  • Kalifa, la collègue de Lucci, ils collaborent bien. Lucci, toujours à lui demander des rapports, l’a même poussée à manger le Fruit du Démon. Cinq ans de mission ensemble, ça crée des liens.
  • Blueno, lui aussi, partage une bonne entente avec Lucci. Mais Lucci, sans pitié, n’a pas hésité à le critiquer après sa défaite. Dur mais juste, c’est ça, Lucci.
  • Et puis, il y a Jabura. Leur relation, c’est comme du feu et de la glace. Rivaux de toujours, avec des pouvoirs Zoan opposés. Lucci, toujours un cran au-dessus, mais Jabura ne lâche rien. Ils se chamaillent, mais au fond, Jabura se soucie de Lucci, comme tous les membres du CP9.
  • Hattori, le Compagnon de Lucci : Fidèle et imperturbable, Hattori, ce perroquet inséparable de Lucci, est le symbole de loyauté. Toujours perché sur l’épaule droite de son maître, il affiche une complicité rare. Imaginez : même durant le chaos du Buster Call, il n’a pas bougé d’un poil. Leur duo ? Plus qu’une simple relation homme-animal, c’est une fusion de destins. Hattori, ce n’est pas juste un perroquet, c’est le frère d’armes de Lucci.
  • Lucci, le Chien de Garde du Gouvernement Mondial : Lucci, le tueur du CP9, était la terreur incarnée du Gouvernement Mondial. Son dévouement ? Sans limites. Sa force ? Légendaire. Sa doctrine de la Justice Absolue ? Implacable. Mais attention, après Enies Lobby, la trahison de Spandam a transformé Lucci et son équipe en fugitifs. Le twist ? Après l’ellipse, Lucci réapparaît, triomphant, au sein du CP0, avec Spandam relégué au rang de subalterne. Retournement de situation digne d’un thriller.
  • Confrontation avec Akainu : Lucci, face à face avec l’Amiral en chef Akainu, fait preuve d’une audace à couper le souffle. Sa demande ? Dix navires de guerre. Sa réponse face au refus d’Akainu ? Une détermination de fer. Malgré les menaces, Lucci ne fléchit pas. Un face-à-face électrisant, révélant le cran et la détermination de Lucci.
  • Lucci et les Dragons Célestes : Après l’ellipse, Lucci, l’agent infaillible, au service des Dragons Célestes. Sa loyauté ? Inébranlable. Lors de la tentative d’enlèvement de Shirahoshi, il est prêt à tout pour servir ses maîtres, même à affronter Neptune. Mais l’intervention de Saint Miosgard change la donne. Lucci, contraint de battre en retraite, démontre que même les plus forts sont parfois impuissants.

Les ennemis de Rob Lucci:

  • Spandam, L’Insignifiant et Répugnant Ex-Supérieur
    Loyauté à toute épreuve mais mépris total. Voilà comment Rob Lucci, cet as du CP9, voyait Spandam. Imaginez la tension : Spandam, traitant Robin comme une moins que rien, et Lucci, dégoûté par son supérieur. Le twist ? Les membres du CP9, trahis par Spandam et pourchassés par le gouvernement Mondial, le désignent comme ennemi numéro un. Lucci, pas du genre à oublier, promet une « visite » à Spandam, maintenant handicapé. Ironie du sort, ils finissent tous deux dans le CP-0, toujours en mauvais termes.
  • Nero, Le Décevant Nouveau Venu
    Nero, le petit nouveau du CP9, n’a jamais gagné le respect de Lucci. Son incapacité à maîtriser les Six Pouvoirs ? Un échec impardonnable pour Lucci. Sa défaite face à Franky a scellé son sort, Lucci choisissant même de l’éliminer.
  • Galley-La Company, Des Amis Devenus Ennemis
    Durant ses années à Galley-La Company, Lucci se montrait proche des artisans, mais sans réelle connexion. Quand sa véritable identité est dévoilée, c’est le choc : il n’hésite pas à attaquer ses anciens collègues, Pauly et Icebarg en tête. Pas de remords, pas de regrets, Lucci quitte Water Seven avec une froide indifférence.
  • Icebarg, La Cible Calculée
    Le brillant Icebarg, détenteur des plans de Pluton, était dans le viseur de la Cipher Pol. Lucci et trois autres agents du CP9, déguisés en citoyens ordinaires, infiltrent son cercle de confiance. Leur révélation brutale, une trahison inattendue pour Icebarg, a déclenché une confrontation intense.
  • Pauly, Rivalité et Trahison
    Pauly et Lucci, une rivalité de cinq ans, marquée par des affrontements sans vainqueur. La révélation de la vérité sur Lucci transforme leur rivalité en inimitié pure. Lucci, sans une once d’hésitation, tente de tuer Pauly, qui ne voit désormais en lui qu’un ennemi.
  • L’Équipage du Chapeau de Paille, Adversaires Acharnés
    Lucci s’est opposé farouchement à l’Équipage du Chapeau de Paille, cherchant à empêcher le sauvetage de Nico Robin. Le combat épique contre Luffy à Enies Lobby ? Une défaite mémorable pour Lucci, malgré des tentatives répétées pour anéantir l’équipage.
  • Monkey D. Luffy, Un Duel de Titans
    Luffy, sans doute l’un des adversaires les plus redoutables de Lucci. Deux combats épiques, le premier se soldant par la défaite de Luffy, le second, un affrontement d’endurance sur le pont des hésitations, voyant la chute de Lucci.
  • Nico Robin, L’Obsession Sombre
    Pour Lucci et le CP9, Robin est l’ennemi à abattre. Lucci, fasciné par l’idée de la capturer, est prêt à la poursuivre jusqu’au bout du monde. Une ironie notée par Oda lui-même : Rob Lucci, « le voleur de lumières », opposé à Robin, « la lumière de la révolution ».
  • Franky, L’Échec Frustrant
    Capturer Franky, c’était l’objectif de Lucci. Mais voir Franky détruire les plans de l’arme antique ? Un coup dur pour Lucci, annulant cinq ans de travail acharné.
Picture of God D. Steees

God D. Steees

Je suis fan de One Piece. Ma passion pour les aventures en haute mer est aussi solide qu'une ancre de navire et j'aime plus que tout écrire sur mon manga préféré. Alors hissez le pavillon noir et prenez le large avec moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en lien

gorosei
Progression 80%